15 mar 2017

Adblocks : publication du classement des sites web perdant le plus de revenus publicitaires

Le 13 mars dernier, AdBack, start-up française qui analyse les tendances des utilisateurs d’adblocks et a accompagné un certain nombre d’éditeurs membres du GESTE dans le cadre de la campagne anti-adblocks menée à la rentrée 2016, a publié le premier classement estimatif des pertes annuelles de revenus publicitaires par site du fait des adblocks, en France et dans le monde.

Ce classement, qui recense les 100 sites perdant le plus de revenus publicitaires, révèle que tous les sites sont concernés : e-commerce, sites médias, sites de jeux, …
Parmi le top 100 mondial, on retrouve des sites comme YouTube ou Yahoo qui perdent plus de 200 millions d’euros par an.

Pour rappel, en France, nous comptons aujourd’hui 30% d’utilisateurs d’adblocks parmi les internautes et 419 millions d’utilisateurs dans le monde dont les motivations relèvent principalement de la perturbation de la navigation par la publicité (85%) et un agacement global face à la publicité (71%).

Toujours en France, la perte de revenus publicitaires due aux adblocks se situe entre 15 et 20% pour les éditeurs de contenus.

Le communiqué de presse AdBack du 13 mars 2017.

Pour information, AdBack sera l’outil technique de référence des éditeurs belges dans le cadre de la campagne anti-adblocks d’un mois qui débutera début avril. Les enseignements de cette opération seront partagés avec le GESTE.