14 avr 2016

Assemblée générale du GESTE : candidature au Conseil d'administration

L’Assemblée générale 2016 aura lieu le mercredi 22 juin après-midi. 
Comme chaque année, elle sera l’occasion d’élire un nouveau conseil d’administration. 

Pour rappel, 15 représentants d’éditeurs membres le composent (les cabinets d’avocats et de conseils ne sont pas éligibles). 

9 postes seront à pourvoir.

Si vous souhaitez proposer votre candidature, nous vous invitons à vous manifester auprès de l’équipe des permanents, avant le vendredi 20 mai à 17h30.

Les candidats sortants :

Isabelle André/Le Monde
Corinne Denis/Lagardère Active                                        
Olivier Kuhn/Worldline                                                              
Jean-François Mulliez/TF1
Emmanuel Parody/Cup Interactive
Eric Scherer/France Télévisions
Flore Segalen/Microsoft                                         
Benoit Sillard/CCM Benchmark                                              
Xavier Spender/L’Equipe 24/24

Le conseil, présidé par Corinne Denis, Directrice du numérique et du développement des revenus de Lagardère Active, définit les orientations des travaux et les positions qui seront portées auprès du gouvernement et des autorités administratives.

Voici pour exemple, une rapide liste des travaux menés ces derniers mois :

- Tracking publicitaire / Cookies : accompagnement des contrôles lancés par la CNIL, partage de bonnes pratiques sur les cas de fuite de données, analyse du cas des applis mobiles et - grande première ! - formation sur les aspects technico-juridiques du recueil de la data.
- Adblocks : étude des solutions technologiques existantes, réflexion autour d'une action contentieuse, action commune des éditeurs pour sensibiliser leur audience adblockée et engagements publicitaires notamment sur les interstitiels.
- Monétisation des contenus : échanges et retours d'expérience sur les stratégies des éditeurs, études des dispositifs existants.
- Aides à la presse : auditions du GESTE auprès de missions parlementaires, orientation des aides vers l'information politique et citoyenne.
- Vidéo : échanges sur le financement, la monétisation ou la mise en ligne de contenus, la co-production et la mise en place d'une plateforme de partage de contenus, rencontres avec le CNC afin de dresser un panorama des aides à la production audiovisuelle à la disposition des éditeurs, organisation de réunions juridiques relatives au régime diffusion des vidéos et aux conséquences de récentes décisions de justice.
- Neutralité des réseaux et des plateformes : soutien de l'action de l'OIP en faveur d'une régulation des grandes plateformes numériques.
- Droit à l'oubli vs liberté de la presse : défense du droit des éditeurs à être informés en cas de déréférencement d'un article d'information.
- Musique : auditions du GESTE relatives à l'évolution législative du statut des plateformes musicales et du webcasting, soutien en faveur de l'extension de la licence légale aux webradios, échanges avec la Sacem autour de la rédaction du contrat-type webradios commerciales, réédition du Livre Blanc Radio 2.0.
- Propriété intellectuelle et respect des droits d'auteur : participation au comité de suivi Brun Buisson concernant l'exploitation des photographies.
- Services mobiles et vocaux : réalisation d'une charte encadrant les communications publicitaires en faveur de services monétisés via Internet+, participation aux travaux de l'AFMM (actions de lobbying, encadrement déontologique, réflexions relatives à la gestion de la relation clients) relatifs au paiement sur facture opérateurs, participation au GT de fusion des associations AFMM et SVA+.