11 fév 2019

Décision de la CNIL contre Google : l’impact pour les éditeurs

Le 21 janvier 2019, la CNIL a prononcé une amende record de 50 millions d’euros à l’encontre de Google sur la base du RGPD.

Cette sanction porte sur deux points : un défaut d’information préalable (éparpillées et peu claires) et un défaut de base légale (le consentement pour la finalité de personnalisation de la publicité n’est ni spécifique ni éclairé).

Cette décision vient notamment confirmer le durcissement de la doctrine de la CNIL et dessine des parcours du recueil du consentement des utilisateurs susceptibles d’impacter fortement les éditeurs dont le business model est principalement basé sur la publicité ciblée.

Selon les test AB réalisés par certains éditeurs, un parcours 100 % conforme aux dernières décisions de la CNIL aurait un impact business important sur le volume de données collectées.

Dans ce cadre, le GESTE rencontrera la CNIL au mois de mars.