22 avr 2015

Le GESTE réaffirme son soutien à la désignation d’un médiateur de la musique

Dans un courrier adressé fin avril à Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la communication, les principales associations du secteur de la musique en ligne (GESTE, ESML, ADAMI, GAM et FELIN) ont renouvelé leur soutien en faveur de la désignation d’un médiateur de la musique. La mise en place de ce médiateur constitue l’une des mesures phares du projet de loi relatif à la liberté de création, à l'architecture et au patrimoine porté par Fleur Pellerin.

Pour le GESTE comme pour les autres associations, la désignation du médiateur permettra non seulement d’encadrer les rapports entre éditeurs, producteurs et artistes-interprètes (transparence des conditions d’octroi, minima garantis, modalités de reporting, etc.), mais également de faciliter les discussions et négociations à venir entre les acteurs de la filière.

Le GESTE, qui était partie prenante de la médiation entre éditeurs, photographes et agences menée par Francis Brun-Buisson en 2013, est convaincu que la nomination d’un médiateur de la musique favorisera la transparence et l’équité nécessaires à l’équilibre de cet écosystème.