23 fév 2017

L’observatoire GESTE / Cedexis de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Tous les mois, la sonde Cedexis Radar, embarquée sur les sites web des membres du GESTE, remonte 6 milliards de données relatives au temps de chargement des pages chez les internautes.

Depuis la création de l’Observatoire fin 2013, la France a perdu 12 places au classement européen

Résultats octobre-décembre 2016

La France baisse inexorablement dans le classement européen des temps de chargement des pages. Désormais à la 22ème place, elle se trouve rejointe par des pays aux réseaux connus pour leurs lacunes.

Toutefois, ces trois dernières années, le temps de chargement médian est resté relativement stable (au-dessous de 7 secondes) tout comme la différence entre les 10% d’internautes les plus rapides et les 5% les plus lents, qui atteint 33,8 secondes au cours du dernier trimestre 2016.

Il est important de souligner que les réseaux supportent vaillamment l’abondance du trafic sur Internet, les sites des membres du GESTE suivant la tendance de la croissance du volume avec des médias plus riches, qui font appel à de plus en plus de vidéos et de fichiers lourds, pour une audience toujours plus large.

Il semble, trois ans après le premier rapport GESTE-Cedexis, que les investissements – réels – dans l’infrastructure Internet du pays ne permettent pour l’instant pas de rattraper le retard pris. Les améliorations – elles aussi réelles, ne serait-ce que pour se maintenir au même niveau malgré la croissance des usages – ne semblent pas en mesure de faire monter la France dans le classement européen et la hisser au rang des pays les plus en avance. 

Temps de chargement des pages en France métropolitaine

Temps de chargement des pages en DROM/COM

Temps de chargement des pages depuis des réseaux européens ou de pays francophones

En savoir plus sur Cedexis Radar