15 jan 2016

L’OIP poursuit son combat contre les abus de position dominante

A l’occasion du changement de présidence, l’OIP rappelle sa mobilisation dans le cadre de la procédure menée à Bruxelles.

"Si une entreprise ne peut pas être trouvée sur Internet, elle se retrouve exclue de la compétition” souligne le Manifeste de l’Open Internet Project. C’est face à ce constat que de nombreux acteurs européens se sont fédérés au sein de l’OIP afin de porter leur plainte contre Google devant la Commission Européenne. 

Dans le cadre de l’enquête menée par Margrethe Vestager,  commissaire européenne, l’OIP a eu l’occasion de répondre aux griefs soulevés par Google fin 2015. Jean-Manuel Rozan et Eric Léandri, récemment élus co-présidents de l’association, s’attachent à poursuivre l’action menée par l’OIP et ses membres.

L’association envisage également d’étendre son champ d’action aux problématiques de durée des procédures et de loyauté des plateformes qui concernent l’ensemble des GAFA.

Consulter le communiqué de presse de l’OIP