Digital News Initiative (DNI) de Google – 7 mars 2017

Session animée par Ludovic Blecher, Head of DNI Innovation Fund, Google 

Avec Ludovic Blecher, Head of DNI Innovation Fund, Google 

Lancé en avril 2015, le Digital News Initiative Innovation Fund (DNI) vise à soutenir un journalisme de qualité. Il permet de développer de nouveaux projets et contenus grâce aux technologies et à linnovation. Doté de 150 millions deuros sur trois ans, le fonds DNI a retenu près de 250 projets dans 25 pays pour 51 millions deuros en 2016. Le 3e appel à candidatures a été lancé le 07 mars et sera clôturé le 20 avril prochain

Le fonds DNI sinscrit dans le cadre dune initiative plus globale qui repose sur trois piliers : les produits (Google AMP, vidéo, monétisation etc.), la formation et la recherche (News Lab, Reuters Institute Digital Report) et linnovation

Eligibilité. Le fonds est ouvert aux éditeurs de toutes tailles, aux pureplayers, aux startups du secteur, aux projets collectifs et aux individus basés au sein de 32 pays de lUnion européenne (UE) ou de lAssociation européenne de libreéchange (EFTA)

Le projet peut être individuel ou collectif mais il doit être spécifique. Le bénéfice dune aide du fonds nest pas conditionné à lutilisation des produits Google. Loin de sinscrire dans une logique de prise de participation ou de Venture capital, les aides du fonds DNI visent à soutenir la réalisation de projets innovants. Léditeur candidat doit expliquer en quoi le projet est innovant, pour son entreprise ou lécosystème européen. Il doit fournir des éléments sur la cohérence et la faisabilité du projet par rapport aux capacités de lentreprise, développer un business plan, indiquer des KPI etc.

Financement. Il existe 3 catégories de financement :

Pour les projets Prototypes (jusquà 50 000€ de financement) Pour les projets Intermédiaires : le fonds DNI peut prendre en charge jusquà 70% des coûts totaux du projet, dans la limite de 300 000€; Pour les projets dEnvergure : le fonds DNI peut prendre en charge jusquà 70% des coûts totaux du projet, et laide versée peut aller de 300 000€ et 1 million

Seules les entreprises disposant dau moins un journaliste peuvent déposer un projet Intermédiaire ou dEnvergure

Les dépenses marketing sont éligibles mais sont cappées à 20% du financement. Certaines dépenses ne sont pas éligibles (location de bureaux, voyages etc.)

Google débloque 30% de laide accordée dès la signature du contrat. Le fonds 

sassure ensuite que laide octroyée est bien affectée à la alisation du projet. En complément du reporting financier, Google et le bénéficiaire échangent régulièrement sur la mise en oeuvre du projet, dans une démarche de dialogue et de stimulation. Google ne prélève aucune part du chiffre daffaires généré par le projet et la propriété intellectuelle appartient uniquement au porteur du projet

Gouvernance du fonds. La sélection initiale des projets est effectuée par une « équipe Projet« , composée de 6 personnes (3 employés Google et 3 assesseurs externes). Cette équipe reçoit et examine les demandes au regard des critères déligibilité, dinnovation et dimpact. Elle est chargée dapprouver le financement des projets Prototypes et Intermédiaires, et formule des recommandations auprès du Conseil du Fonds qui se réunit pour sélectionner les dossiers dEnvergure. Le Conseil présidé par João Palmeiro est composé de 13 personnalités, dont Bruno Patino

Bilan des deux premiers appels à projets. Lors du premier appel à projets en 2015, sur les 1236 projets déposés, 128 ont été sélectionnés (23 pays). 27 millions ont été engagés

Pour le deuxième appel à projets, le Fonds DNI a reçu 858 projets candidatures (25 pays). Plus de 300 interviews ont été organisées. (124 ont été sélectionnés). 24 millions ont été distribués

Si le deuxième appel à projets a généré moins de candidatures, le taux dadmission était meilleur grâce au nombre de projets remplissant les critères déligibilité (60%). Le nombre de projets collectifs faisant intervenir des acteurs établis dans différents pays européens est également en hausse. Parmi les projets sélectionnés, 16 concernent des stratégies pour gérer les fake news. Google a par exemple cofinancé loutil Decodex du Monde. Dautres projets portent sur les stratégies de monétisation et distribution autour de la VR, les chatbots et lintelligence artificielle, lutilisation de la technologie Blockchain pour certifier les vidéos partagées sur les réseaux sociaux etc. Il y a également des tendances autour de laudio, sur les podcasts et sur des solutions permettant de faciliter lindexation des contenus audio. Au global, plusieurs projets présentaient la particularité dêtre open source

Quelques recommandations pour le troisième appel à projets. Le budget alloué à ce nouvel appel à projets na pas encore été précisé mais il ne sagit pas de définir des quotas. Pour rappel, les dossiers devront être déposés au plus tard le 20 avril. Le projet doit sappuyer sur des objectifs précis. Il doit mettre en évidence le caractère innovant pour lentreprise ou le secteur. Il faut expliquer en quoi le projet est impactant et stimulant, en prenant aussi en compte lintérêt du projet du point de vue de lutilisateur

Il ne suffit pas de traduire un projet en dautres langues. Le projet peut porter sur le développement doutils destinés aux journalistes, mais doit a minima avoir un impact visible pour lutilisateur. Il doit être mis en oeuvre dans un délai dun an, deux au 

plus

A date, les projets autour du training et de léducation ne sont plus éligibles. Le Fonds DNI encourage particulièrement les projets qui sarticulent autour de logiques de monétisation ou de diversification des revenus

Les éditeurs qui souhaitent déposer un dossier sont encouragés à se renseigner sur le site du Fonds DNI, et lire les FAQ

Metamedia analyse ici quelques projets médias financés par Google: http://www.metamedia.fr

Pour toute question, contacter: dnifund@google.com



X