La CNIL publie son livre blanc sur les assitants vocaux

Dans son livre blanc sur les assistants vocaux, la CNIL analyse les enjeux éthiques, techniques et juridiques de cette technologie de communication particulièrement intrusive. 


Ce livre blanc s’adresse à la fois :

  • aux professionnels qui y trouveront les bonnes pratiques à mettre en place en matière de confidentialité des données. L’autorité décline notamment l’ensemble des principes de base en matière de protection des données personnelles (p.48) en les appliquant à des cas d’usage prenant en compte les spécificités des interfaces vocales dans l’exercice de ces droits (information vocale de l’utilisateur sur ses droits, prévoir une présentation orale de la privacy policy, assurer un encadrement spécifique de la “voix” considérée comme une donnée biométrique …)
  • aux particuliers avec des recommandations leur permettant mieux contrôler leur vie privée, en les incitant notamment à encadrer la confidentialité des données transmises, l’usage fait par les enfants ou encore à assurer un bon niveau de sécurité des dispositifs.


X