Le GESTE a rejoint l’initiative de l’ARPP sur l’identification des publicités non conformes

Ce projet, initié par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité, a pour objectif identifier les publicités non conformes via l’utilisation de l’IA et machine learning.

Le secteur cible pour ce test est le secteur médical (publicité pour régime, médicament miracle, fausse promesse …etc). L’ambition est de valoriser des bonnes pratiques publicitaires au sein du marché, aux yeux de la société civile et des pouvoirs publics.

S’agissant du planning, deux périodes de 6 mois maximum sont envisagées pour l’apprentissage supervisé des modèles les plus appropriés :

  • 6 mois maximum pour la préparation des jeux de données et la phase d’entrainement
  • 6 mois maximum pour la phase de tests (sur de nouvelles créations donc)

Un comité interprofessionnel, qui comprendra le GESTE, l’IAB, le SRI, l’UDM et l’UDECAM devrait être mis en place dès la rentrée pour suivre le projet.

De nombreux points restent à cadrer :

  • Qui prendrait en charge le coût de la technologie ?
  • Faut-il identifier l’émetteur de la publicité non conforme ?
  • L’outil est-il destiné à un usage a priori ou a posteriori à la diffusion de la publicité ?

Quelques éditeurs se sont déjà manifestés en mettant à disposition des créations publicitaires non conformes dans le but de nourrir l’algorithme.

Les membres du GESTE qui opèrent les créations et qui souhaitent s’associer à cette démarche peuvent dès à présent se manifester par mail : amelien@geste.fr afin d’organiser l’accès à ces créations (engagement de confidentialité, modalités d’accès, formats des créations, volume, etc.).



X