Nouvel Algorithme Facebook : quels impacts pour les éditeurs ?

Table ronde animée par Aymeric Marolleau, journaliste, Mind Media, avec la participation de

MarieAmélie Putallaz, Chef de service Social Media, Le Figaro

Maxime Barbier, Fondateur de Minutebuzz

Benoit Parizot, Fondateur Topito

Virginie Clève, Digital Strategist 

 

Le 11 janvier 2018 Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a annoncé un changement majeur du fil dactualité visant à favoriser les contenus des amis et familles au détriment des pages. Lobjectif est de générer plus de conversation, plus dengagement et davoir des utilisateurs moins passifs

Le programme Facebook for Journalism a été initié afin de mieux faire fonctionner les équipes éditoriales avec Facebook. Avec ce nouvel algorithme, le curseur est remis sur les personnes. Un post publié par une personne sera naturellement plus fort quun post publié par une page

La communication autour dun article va le faire remonter dans le feed : plus il y aura de commentaires, plus Facebook considèrera que ce contenu est de qualité

Facebook va mettre laccent sur le local, sans davantage de précision pour linstant

 

La dépendance des éditeurs à Facebook varie selon plusieurs critères

 

La part de contenu publié sur Facebook; Le trafic apporté sur le site; Le modèle économique : brand content, abonnement etc

Chez Topito: Facebook représente 40% du trafic du site et 30% de laudience globale issue des réseaux sociaux. Depuis la fin dannée 2017 la perte dinteraction se situe entre 30 et 40%.  Ce qui a changé, c’est le planché. Un contenu qui nintéresse pas la base de fans ne va pas remonter mais le nouvel algorithme nempêchera pas un contenu viral de performer. Limpact du changement dalgorithme concerne la vidéo et de manière plus importante le live

 

Minutebuzz est spécialisé dans le divertissement 100% social sur Facebook et Instagram. 70% du CA provient du brand content, cestàdire la création de contenus avec les marques. Minutebuzz rassemble 12 millions de fans au global sur 4 marques : Minutebuzz, Hero, Superbon et Fraiches. Depuis lannée dernière, La Fusée Electrique, la startup de Minutebuzz, propose daider les annonceurs sur leur stratégie de marque, laccompagnement sur les plateformes, la création de contenu etc. La vidéo a été impactée chez Minutebuzz. Le nombre de vues est passé en moyenne de 200 millions à 180 millions par mois

 

Au Figaro : Le trafic issu des réseaux sociaux peut représenter jusqu’à 20%. Facebook est le plus gros apporteur de trafic en provenance des réseaux. 

Il faut faire une distinction entre le trafic généré par les pages Facebook, impactées par l’algorithme, et les partages naturels qui ont tendance à se développer davantage sur messenger, whatsapp etc. L’impact du nouvel algorithme a été assez marginal. La baisse de l’engagement sur Facebook a commencé plusieurs mois avant l’annonce du changement d’algorithme qui a provoqué la disparition de certains médias aux US : Render Media, Rare ou Little Things qui a récemment ré-ouvert. 

 

Selon Maxime Barbier, « Ce ne sont pas les médias qui sont le plus touchés mais ceux qui, parmi eux, se servent de Facebook comme d’un apporteur de trafic. » 

 

Quelles sont les bonnes pratiques ?

 

– Savoir pourquoi on est sur Facebook, quelle est la valeur ajoutée ? – Réfléchir par canal et sur la meilleure manière de partager un contenu en fonction du réseau utilisé. Par exemple, si Facebook favorise les interactions et les commentaires, il faut reformuler les titres postés en questions. 

– Ne faut pas changer sa ligne éditoriale en fonction des changements de l’algorithme. 

– Créer des contenus de qualité et tester de nouveaux formats. 

 

Deux visions s’opposent : 

S’adapter aux changements de Facebook. -Voir si les changements ont du sens pour le média et sa ligne éditoriale. 

Facebook insiste aussi sur les groupes. Ces micro-communautés permettent de créer un engagement important. L’idée est de créer des sujets de niche qui s’adaptent à l’audience et aux tendances. Le but de ces groupes est de créer une proximité avec des bases ciblées. 

 

Quels sont les outils : 

 

Minutebuzz a récemment racheté Vidclust: société spécialisée dans le scoring et l’AB testing de video social. Aujourd’hui les vidéos sont testées et scorées sur des panels qui ressemblent aux fans des pages. Sur des portées équivalentes, les vues sont plus importantes de 10-15%. 

Facebook devrait bientôt proposer un outil permettant l’AB testing de post. 

Crowdtangle, outil gratuit proposé par Facebook, est aussi indispensable pour comprendre l‘algorithme. L’indicateur permet de voir les formats qui fonctionnent le mieux. 

 

Faut-il quitter Facebook pour aller vers d’autres réseaux sociaux ? 

 

Buzzfeed US a choisi de publier ses vidéos en live sur Twitch. En France Le Monde publie ses vidéos sur Youtube. Au Brésil, Folha, un des principaux éditeurs, a cessé de publier ses contenus sur Facebook 

Pour Marie-Amélie Putallaz, Facebook est avant tout une opportunité et non un moyen de communication sur lequel il faut s’appuyer à 100%. Twitter reste aussi un réseau social important pour l’éditeur. Le Figaro développe aussi des lives directement sur son site. Sur Youtube, Topito est présent avec plus d’1,5 millions d’abonnés, sur une chaine qui a été créée en 2012. Les contenus et le ton sont propres à la plateforme et l’engagement est plus important que sur Facebook Topito a également monté une équipe dédiée aux stories. Il faut cependant garder à l’esprit que l’algorithme Instagram va aussi changer. Le site marche toujours, Topito.fr cumule 10 millions de visiteurs uniques par mois pour 30 millions de pages vues et 20% du trafic direct. 

Minutebuzz a créé une équipe dédiée à Instagram. Selon Facebook, les stories éphémères vont dépasser les posts feed. Minutebuzz vise une création 100% stories sur Instagram. 

Début septembre Facebook devrait lancer Facebook Watch pour permettre de créer des rendez-vous via le système de notification. Les formats longs et quotidiens vont être favorisés. 

Sur la diversification, le offline marche aussi : Topito fait parler la marque en dehors du digital via des spectacles, merchandising etc. 

A l’inverse de Facebook Twitter a récemment annoncé la valorisation des articles médias.

 



X